Témoignage : Mourir d’être dépendant

info@afder.org

info@afder.org

Hier nous avons reçu le témoignage d’un membre de l’association, il partage qu’un couple a perdu son fils de la maladie de la dépendance et que la mère du garçon était très triste mais que finalement elle était soulagée car le calvaire qu’elle a vécu durant des années c’est enfin arrêté, son fils est décédé. Seule l’euthanasie pour la souffrance d’une maladie incurable provoque ce genre de commentaire. A quelle extrémité de souffrance en est-on arrivé autant pour le dépendant que pour la famille pour mourir d’une maladie des émotions d’un côté et être soulagé de la mort d’un fils pour une mère.

Ce sont des partages qui provoquent beaucoup de frustration et d’impuissance aux bénévoles de l’association. Comment se fait-il qu’en 2017 il y a encore des familles et des dépendants qui ne savent pas qu’on peut se rétablir de cette maladie, que l’on n’est plus obligé de mourir d’être dépendant ?

Notre association de patients connait la grande majorité des centres de traitement de l’addiction d’Europe, beaucoup d’entre nous ont fait des fuites géographiques en pensant qu’en changeant de pays ce serait plus facile. Nous avons tenté de nous guérir par nous mêmes jusqu’à ce qu’en désespoir de cause nous demandions de l’aide à des dépendants en rétablissement.

Nous avons pour vocation de présenter au dépendant qui nous demande de l’aide toutes les solutions proposées par la société. C’est le malade dépendant et seulement lui qui en acceptant de l’aide se soumettra au traitement. Après des années de dépendance active c’est grâce à l’accompagnement des pair-aidants et à la participation à des groupes d’entre-aide quels qu’il soient, que le rétablissement est possible.

Famille et dépendant dans la souffrance donnez vous une chance et prenez contact avec nos membres. Nous allons vous expliquer ce qu’est la maladie de la dépendance. Nous allons vous accompagner à chaque pas de votre rétablissement. La drogue ou l’alcool n’est que le symptôme de la maladie qui est puissante et perverse. La co-dépendance fait autant de ravage dans l’entourage du dépendant que les produits sur le malade.

Les associations de patients en rétablissement sont devenues incontournables dans le paysage de la santé mentale. Notre leitmotiv : Soit heureux et partage ton rétablissement… (pour ne jamais oublier d’où tu viens et la gratitude du chemin parcouru).

Max B.

Membre de l’Afder

Tel : 0033 652 235 505

Courriel : info@afder.org

Site Internet : http://afder.org/

  • About post
posted on 17 décembre 2016
in Non classé
2014 - 2016 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement