Définition de la maladie de la dépendance

L’addiction est une affection cérébrale chronique, récidivante, caractérisée par la recherche et l’usage compulsifs de drogue légale où illégale, de comportement à risque et/où , malgré la connaissance de ses conséquences nocives . Le diagnostic de l’addiction (ou dépendance) repose sur des critères bien définis, fixés par des instances internationales de santé mentale et répertoriés dans un manuel, le Diagnostic and Statistical manual of Mental disorders (DSM).

Parmi ces critères, on trouve la perte de contrôle de soi, l’interférence de la consommation sur les activités scolaires ou professionnelles, ou encore la poursuite de la consommation malgré la prise de conscience des troubles qu’elle engendre.

Le monde médical pour établir un diagnostic a recours à deux grandes classifications :

– Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM 5) créée par l’American Psychiatric Association.

Les 11 Critères diagnostics du DSM V de l’American Psychiatric Association

Besoin impérieux et irrépressible de consommer la substance ou de jouer (craving)
Perte de contrôle sur la quantité et le temps dédié à la prise de substance ou au jeu
Beaucoup de temps consacré à la recherche de substances ou au jeu
Augmentation de la tolérance au produit addictif
Présence d’un syndrome de sevrage, c’est-à-dire de l’ensemble des symptômes provoqués par l’arrêt brutal de la consommation ou du jeu
Incapacité de remplir des obligations importantes
Usage même lorsqu’il y a un risque physique
Problèmes personnels ou sociaux
Désir ou efforts persistants pour diminuer les doses ou l’activité
Activités réduites au profit de la consommation ou du jeu
Poursuite de la consommation malgré les dégâts physiques ou psychologiques

Présence de 2 à 3 critères : addiction faible
Présence de 4 à 5 critères : addiction modérée
Présence de 6 critères ou plus : addiction sévère

– La Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé (CIM-10) créée par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Les 6 critères de la dépendance de la Classification Statistique internationale des maladies de l’OMS (CIM 10)

Pour faire ce diagnostic, au moins 3 des manifestations suivantes doivent avoir été présentes en même temps, au cours de la dernière année :

Un désir puissant ou compulsif d’utiliser une substance psychoactive ;
difficultés à contrôler l’utilisation de la substance (début ou interruption de la consommation ou niveaux d’utilisation) ;
syndrome de sevrage physiologique quand le sujet diminue ou arrête la consommation d’une substance psychoactive, comme en témoignent la survenue d’un syndrome de sevrage caractéristique de la substance ou l’utilisation de la même substance (ou d’une substance apparentée) pour soulager ou éviter les symptômes de sevrage ;
mise en évidence d’une tolérance aux effets de la substance psychoactive : le sujet a besoin d’une quantité plus importante de la substance pour obtenir l’effet désiré ;
abandon progressif d’autres sources de plaisir et d’intérêts au profit de l’utilisation de la substance psychoactive, et augmentation du temps passé à se procurer la substance, la consommer, ou récupérer de ses effets ;
poursuite de la consommation de la substance malgré ces conséquences manifestement nocives. On doit s’efforcer de préciser si le sujet était au courant, ou s’il aurait dû être au courant, de la nature et de la gravité des conséquences nocives

DEFINITIONS
Dépendance:

Définie dans le DSM IV comme une tolérance accrue, une consommation compulsive, une perte de contrôle et un usage continu malgré des problèmes physiques et psychologiques causés ou exacerbés par la substance.
Abus d’une substance:

Définie dans le DSM IV, l »abus d’une drogue ou de l’alcool renvoie à un mode de consommation inapproprié entraînant des conséquences indésirables, récurrentes et importantes. Il s’agit d’un profil de consommation dans des situations dangereuses qui conduisent l’individu à négliger ses obligations sociales, etc.
Troubles liés à une substance:

Depuis 2013, le DSM 5 regroupe la dépendance et l’abus sous l’appellation de «troubles liés à une substance». Les différents stades présents dans le DSM IV: usage, abus, dépendance ont disparu dans cette nouvelle classification.

Cette nouvelle classification a induit la parution en France, du décret du 11 mars 2014 modifiant les articles R. 3411-11 et R. 3411-13 du code de la santé publique, qui étend le périmètre des missions de la MILDT devenue MILDECA à l’ensemble des « conduites addictives », entérinant son intervention en matière de tabac, d’alcool et d’addictions sans substance.

  • About post
2014 - 2016 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement