Search by tag «#pair aidant»

Entries found: 4

Association de patients : Qu’est-ce qu’un parrain (marraine) ?

8 février 2017 News, Non classé, Témoignages
justepouraujourdhui@afder.org

justepouraujourdhui@afder.org

Qu’est-ce qu’un parrain (marraine) ? Vous le savez : c’est cette personne gentille avec qui vous êtes allé prendre un café après votre première réunion. C’est cette âme généreuse qui à tout moment est prête à partager son expérience de rétablissement. C’est cet être qui ne cesse de vous étonner par ses commentaires d’une perspicacité déconcertante sur vos défauts de caractère. C’est celui qui vous rappelle sans cesse de terminer votre Quatrième Étape ou qui écoute votre Cinquième Étape sans aller raconter à tout le monde que vous êtes bizarre.

Lire cet Article

Drogues : Famille se faire aider

7 février 2017 News, Non classé
allo@afder.org

allo@afder.org

J’ai découvert que mon enfant se drogue
Il ne veut pas arrêter, que faire ?
Comment aider un proche ?
Il a repris sa consommation
Se faire aider
En tant que proche, vous pouvez vous sentir submergé par les difficultés qui vous envahissent. Lire cet Article

Une ligne téléphonique pour ceux qui souffrent d’un problème de dépendance?

helpline@afder.org

helpline@afder.org

Voilà un service essentiel pour améliorer le sort des gens les plus vulnérables et peut-être même sauver des vies. Et si cette ligne est trilingue et qu’elle est composée de « pairs-aidant » en rétablissement, chacun comprendra qu’il s’agit là d’une précieuse avancée dans le domaine des services destinés aux familles et aux dépendants. C’est pourquoi nous présentons la ligne d’écoute et d’orientation de l’AFDER qui s’appuie sur un large éventail d’expertises.
Lire cet Article

Témoignage : Mourir d’être dépendant

info@afder.org

info@afder.org

Hier nous avons reçu le témoignage d’un membre de l’association, il partage qu’un couple a perdu son fils de la maladie de la dépendance et que la mère du garçon était très triste mais que finalement elle était soulagée car le calvaire qu’elle a vécu durant des années c’est enfin arrêté, son fils est décédé. Seule l’euthanasie pour la souffrance d’une maladie incurable provoque ce genre de commentaire. A quelle extrémité de souffrance en est-on arrivé autant pour le dépendant que pour la famille pour mourir d’une maladie des émotions d’un côté et être soulagé de la mort d’un fils pour une mère. Lire cet Article

2014 - 2016 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement