Drogue, alcool et psychose

Bon bad tripDévoilement de la trousse « Bon trip – Bad trip ». Mise en vente le 25 février dernier, la trousse d’animation Bon trip-Bad trip est un outil pédagogique clé en main qui regroupe tous les outils et documents nécessaires à l’animation des séances de groupe destinées aux personnes vivant une problématique de santé mentale (psychose) et de consommation de drogues ou d’alcool.

Développée grâce au travail interdisciplinaire d’ergothérapeutes, de pharmaciennes et d’une neuropsychologue de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, la trousse vise un public d’intervenants en santé mentale du réseau francophone de la santé. L’outil propose une approche pédagogique participative basée sur le partage d’expériences et la prise de conscience graduelle des participants; tout cela dans un climat respectueux et de non-confrontation.

« Ce sont vraiment nos propres expériences d’animation de groupes qui nous ont permis de bâtir cette trousse. Nous avons mis en commun ce que nous avions élaboré, chacune de notre côté, et avons misé sur nos champs d’expertise spécifique afin de mettre au point un outil vraiment complet et surtout accessible pour les intervenants et les participants » notent Mélanie Caouette et Julie Charbonneau, pharmaciennes.

« Nous ne souhaitons pas porter de jugement sur les participants et sur leur consommation. Notre objectif est simplement de les accompagner dans leur réflexion et cela, peu importe le stade auquel ils sont rendus : qu’ils essaient d’arrêter de consommer, qu’ils y pensent ou qu’ils ne l’aient pas encore envisagé », expliquent Sophie Auger et Chantal Cloutier, ergothérapeutes.

Basé sur d’importantes assises scientifiques, les différents outils présentent également de l’information factuelle sur les risques que posent la combinaison psychose et consommation : « Quand on sait que 50 % des personnes atteintes de schizophrénie éprouveront, au cours de leur vie, un problème de consommation de drogues ou d’alcool, on réalise l’importance d’informer ces personnes, de les aider à prendre conscience des effets qu’a cette habitude sur leurs symptômes, la cognition et par conséquent, leurs projets de vie », confirme Julie Pelletier, neuropsychologue.

Pour la direction de l’Institut, la réalisation de cet outil est un exemple tangible des portées que peuvent et doivent avoir le travail interdisciplinaire de ces professionnels et le partage des connaissances. « C’est clairement dans le rôle d’un Institut universitaire comme le nôtre de développer ce genre d’outil, de rendre accessible le savoir de nos experts et d’ainsi participer à ce que les intervenants, partout au Québec, puissent bénéficier de nos innovations » conclut Denise Fortin, directrice générale de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

Chaque trousse comprend un guide de l’animateur, huit cahiers du participant, un guide d’animation des présentations PowerPoint, un guide d’utilisation des affiches sur le thème de la consommation, une clé USB et un sac de transport pratique.

Pour voir un aperçu de la trousse ou pour se la procurer : bontripbadtrip.ca

L’Institut universitaire en santé mentale de Montréal
L’Institut offre des services spécialisés et surspécialisés en santé mentale. Chef de file dans son domaine, il développe des savoirs par la recherche, l’enseignement et l’évaluation. L’Institut universitaire en santé mentale de Montréal est membre du grand réseau d’excellence en santé de l’Université de Montréal. iusmm.ca

  • About post
posted on 27 février 2014
in News
tagged , , , , , , , ,
2014 - 2016 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement