L’association JULIEN

Association Julien

Association Julien

L’association JULIEN porte le prénom d’un fils, d’un frère, d’un ami qui est parti beaucoup trop tôt, à l’âge de 27 ans, le 13 septembre 2008, en succombant à une surdose. Sa famille a durant de longues années souffert d’isolement, de culpabilité, de souffrances, démunies d’une prise en charge. C’est pourquoi sa mère Micheline a décidé de créer une association pour faire partager son expérience et celles d’autres familles. A l’AFDER nous  soutenons complétement votre association et nous vous remercions pour votre magnifique travail  et votre dédication.

L’association JULIEN a pour actions principales :

Prévention des conduites addictives, dans les collèges, les centres de formation.
Accompagnement des familles ayant un proche touché par l’addiction, lors de permanences.
Soirées débats à thème tout public.

Journal bilan 2012

L’association compte 29 membres – 5 bénévoles – 7 donateurs.

L’année 2012 a été difficile à partir de l’été, pour plusieurs motifs :

L’éducation nationale a refusé une fois de plus l’agrément ce qui empêche l’association d’intervenir en toute autonomie en milieu scolaire. La police ne contacte pas l’associaiton Julien pour les associer à leurs actions. Ma ge,darùeroe a été très peu disponible mais quelques actions ont été menées conjointement.
l’association ne parvient pas à obtenir un local et les permanences deux fois par mois son nettement insuffisantes et restrictives. Nous avons eu 6 nouvelles familles qui ont pris contact avec l’association. Ce qui est encore très peu eu égard à l’ampleur du problême de l’addiction sur le territoire.
Alors qu’au cours de l’été 2012, j’étais sur le point d’annoncer la dissolution de l’association en assemblée générale extraordinaire, un drame m’a stoppé net. Antoine Mutez dont la maman est membre de l’assocation depuis 3 ans est décédé en août d’une overdose. Il n’était donc plus possible d’envisager un arrêt brutal de notre accompagnement pour cette famille.

Un accompagnement spécifique a été mise en œuvre ur cette famille endeuillée. En ma qualité de demandeur, je suis suivie par le PLIE qui me suggère un poste en CAE à mi-temps au sein de l’association. Je démissionne de mon poste de présidente en décembre 2012 et monte un dossier en CAE “chargé de projet” auprés de Pôle Emploi.

Un nouveau bureau est élu.

Le rapport d’activités vous éclairera quand aux :

qualitatif des actions
respect de l’engagement pris avec les partenaires
difficultés majeures rencontrée
projets 2013
Je remercie aujourd’hui toutes celles et tous ceux qui nous aident, nous encouragent, tant sur le plan logistique, financier qu’humain :

CAP CALAISIS, Mr BLET Président
CAP CALAIS, Mr GRANDIN
Ville de Calais, vie associative, Mme PETIT
Le Conseil Régional
La MILDT
La Fondation de France
Nord Littoral
La Voix du Nord
RADIO 6
Les bénévoles de l’association et leurs conjoints
les génréeux donateurs
Mme De Sousa pour son professionnalisme
Journal Les permanences

Ce sont plus d’une vingtaine de familles qui ont contacté l’association JULIEN. Des liens se sont tissés entre les familles, ce moment de rencontre et d’échange est salutaire pour aller vers l’acceptation et pouvoir envisager le chemin du soin, pour le malade.

Journal Les actions

Prévention :

10 actions menées en milieu scolaire : 640 jeunes concernés
39 actions tout public : 1023 personnes concernées

 Source

  • About post
2014 - 2016 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement