La réinsertion: entre les problèmes personnels et le retour au travail

Dans notre société, le statut professionnel et l’insertion dans le champ du travail sont des valeurs centrales. Si le rétablissement signifie le retour à une normalité, la réinsertion professionnelle est alors la dernière étape indispensable. Des programmes spécifiques visant à faciliter la réinsertion dans ce domaine sont développés depuis plusieurs années. Que peut-on dire aujourd’hui de ces projets? Quels sont les facteurs exogènes ou endogènes qui permettent la mise en oeuvre de projets professionnels?

La première réflexion qui nous est venue à l’esprit lors de l’évocation du thème est la suivante: peut-on parler de rétablissement ou de guérison comme un but quand on a pour mission principale la réinsertion socio-professionnelle de personnes au chômage ou bénéficiant de l’aide sociale? Évidemment non, car se retrouver sans emploi n’est pas une maladie en soi, cela peut être tout au plus un accident de parcours. Immédiatement se pose la question de l’individualisation d’un fait social. Immédiatement se pose la question du macro-économique ou macro-sociologique versus individu. Immédiatement se pose la question de la détermination versus liberté individuelle.

Suite de l’article: 

Source

  • About post
2014 - 2016 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement