jeux vidéo: Les 5 signes annonciateurs d’une addiction

 Découvrez les signes qui doivent vous alerter. Avec le développement croissant de la technologique et l’influence d’Internet, les jeux vidéo sont accessibles à tous et à tout moment. Cette addiction a été reconnue comme maladie à part entière par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Les jeunes sont les premiers exposés au problème de l’addiction caractérisée par ce besoin obsessionnel de jouer sans jamais s’arrêter. Depuis le lundi 25 juin, l’OMS a qualifié la dépendance aux jeux vidéo comme une maladie à part entière. Voici les signes d’une dépendance qui appellent à la vigilance des parents.

Une extrême solitude

Un enfant accro aux jeux vidéo reste souvent enfermé dans sa chambre sans jamais lâcher son ordinateur ou sa manette. Les yeux rivés sur son écran, il ignore toutes remarques ou demandes, car toute son attention est retenue par son monde virtuel.
Un adolescent à fleur de peau
Les troubles du jeu vidéo se manifestent également par une perte de contrôle de sa consommation de jeux vidéo. Le joueur pathologique ne peut pas arrêter malgré les limites imposées par ses parents. Il peut exprimer sa tristesse, manifester sa colère ou réagir de façon excessive.

De mauvais résultats scolaires

“Mauvaises notes, difficultés à se concentrer, troubles de la mémoire et du sommeil… être dépendant aux jeux vidéo peut engendrer des répercussions lourdes sur la vie sociale de l’enfant”, a déclaré la spécialiste en addiction Marthylle Lagadec citée par le magazine Femme actuelle.

Des troubles physiques

Une personne addict aux jeux vidéo présente des symptômes physiques comme des troubles du sommeil et un changement de cycle du sommeil. Des douleurs à la main et au poignet ainsi que des douleurs cervicales et dorsales se manifestent également sans compter les migraines régulières. Des difficultés à assurer une hygiène correcte ne sont pas négligeables.
Désintérêt pour les autres loisirs

La dépendance entraîne un désintérêt aux autres activités pour se sentir bien. “Ce qui fait l’addiction, c’est lorsqu’il y a un dysfonctionnement du système de récompense : plus la personne dépendante nourrit ce système avec le jeu vidéo, plus le système de récompense ne s’active qu’avec cela”.

En cas de doute contactez nous et nous vous accompagnerons. La dépendance est une maladie sournoise qui entre dans la vie des familles lentement mais irrémédiablement.

info(at)afder.org

L’addiction aux jeux est une maladie grave…

  • About post
2014 - 2016 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement