Formation: Prévention des addictions en entreprise

 Association de Pairs-aidant (ex-toxicomanes rétablis) propose des conseils, de l’accompagnements, des  interventions en entreprise car la dépendance sévit aussi dans les entreprises et la fréquence de l’alcoolisme au travail peut toucher jusqu’à 15 % de l’effectif selon le type d’entreprise.

Face à un problème de consommation nocive ou de dépendance, pour vous-même, un proche ou un collègue, vous pouvez agir.

Plusieurs indices peuvent vous alerter sur les risques liés à la consommation excessive.

  • Vous avez des troubles de mémoire, vous ressentez de l’irritabilité, 
  • Vous avez des problèmes de santé qui peuvent être dus à l’absorption d’un ou plusieurs produits légales où illégales.
  • Vos actes et comportements vous mettent face à la justice (violences, délits divers, suspension de permis). 
  • Vos relations deviennent difficiles au sein de votre famille ou de votre entourage.
  • Vous rencontrez des difficultés dans votre travail (absences, retards, manque de motivation, baisse d’efficacité)
  • Vous ressentez de la fatigue, des problèmes de sommeil récurants.

L’alcoolisation n’épargne aucune classe socioprofessionnelle. Néanmoins, ce sont les professions les plus pénibles physiquement : ouvriers exposés à la chaleur (forges, fonderies …), professionnels du bâtiment, agriculteurs, manutentionnaires, etc., et celles qui sont en rapport avec le public : artisans, représentants et agents commerciaux, facteurs, agents de police, journalistes, artistes, etc., qui ont le plus tendance à la prise d’alcool dans un contexte professionnel.

Au delà des prédispositions individuelles, il y a des causes liées à l’organisation et aux conditions de travail, au type de management qui augmentent significativement les risques d’alcoolisation : désaccords fréquents avec le supérieur hiérarchique, manque de reconnaissance, conflits entre collègues, ennui par travail répétitif, rapports avec une clientèle exigeante ou un public difficile, … toutes les causes de stress favorisent la consommation d’alcool en entreprise car l’alcool a des propriétés anxiolytiques prouvées mais transitoires.

La surcharge de travail, trop de responsabilités sans les moyens d’agir, des délais et objectifs irréalistes, le travail isolé ou de nuit sont aussi parmi les facteurs importants favorisant la consommation d’alcool.

contact : [email protected]

  • About post
posted on 17 octobre 2019
in News
2009 - 2020 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement
TopBusiness theme by PandaThemes