Accompagner le patient à élaborer ses propres stratégies c’est permettre l’autonomisation et la responsabilisation des patients en rétablissement.

Face aux problématiques que rencontrent les usagers, les pairs aidant encouragent les personnes à élaborer leurs propres stratégies et à penser par elles-mêmes les solutions aux difficultés qu’elles rencontrent.

Cela implique deux types d’activités d’accompagnement :

d’une part, il s’agit d’aider la personne à prendre conscience  qu’elle  est  en  capacité  de subvenir à une partie de ses problématiques par ses propres moyens et de  lui  permettre  de  prendre  confiance dans ses propres ressources pour élaborer de futurs projets.

Faire un travail d’accompagnement consiste    également    à    tenir    un    rôle d’informations sur les dispositifs existants et ressources existantes. Dans ce cadre, il importe de souligner l’importance des savoirs     techniques     des   pairs aidant et l’étendue de leurs connaissances   sur   les   mécanismes   et dispositifs d’aide.

L’autonomie d’une personne s’éprouve à travers la capacité d’un individu à formuler   ses   propres   choix et   prendre ses propres décisions. 

l’Afder se base sur plusieurs axes d’action

  • Accompagnement du dépendant qui demande de l’aide
  • Accompagnement de la famille qui demande de l’aide
  • Formation à la prévention des risques
  • Formation aux nouvelles dépendances
  • Formation de formateurs

L’Afder en quelques chiffres et explications

L’Afder existe de fait depuis 2003, créée sur l’initiative de dépendants en rétablissement.

  • L’Afder c’est un réseau d’associations de Pairs aidant entre la France et l’Espagne
  • L’Afder c’est plus de 500 membres inscrits.

L’Afder accompagne plus de 200 familles et dépendants chaque année.

  • Un modèle économique :

L’Afder est autonome et s’autofinance grâce aux prestations réalisés. L’Association a le besoin de pouvoir être entièrement responsable de son financement. 

  • L’Afder organisme de formation des pairs :

Un modèle pour transformer l’addiction active en pairs aidant au service de la société. Pour cela l’Afder propose l’université de la vie qui forme les dépendants en rétablissement qui désire devenir pair aidant pour ensuite les orienter après un temps minimum de rétablissement vers des formations et des cursus universitaire.

https://afder.org/

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.