Search by tag «association de patients ou d’usagers»

Entries found: 3

AFDER: Un outil de réduction des risques

5 juillet 2018 News

 Dépendance sans produits, chemsex, tabagisme, alcoolisme, toxicomanie, boulimie, anorexie. La réduction des risques est devenue une composante incontournable des politiques de santé publique. Avec l’idée qu’il vaut mieux accompagner les utilisateurs vers des comportements moins risqués que de se limiter à l’interdiction et au tout-répressif.

En octobre 2016, la mairie de Paris a ouvert une « salle de consommation à moindre risque » de drogue pour les toxicomanes. Aussitôt baptisée « salle de shoot » par ses opposants, qui dénonçaient la mise à disposition d’un local et de matériel pour la consommation de drogue dure, cette expérimentation a causé une énorme controverse au moment de sa création. Lire cet Article

Une addiction à l’activité physique au même titre qu’une dépendance au produits

24 novembre 2016 News

Maladie reconnue par l’OMS, la bigorexie est l’addiction au sport qui touche aussi bien les athlètes de hauts niveaux que les amateurs. On ne présente plus les multiples bienfaits du sport mais il existe aussi un revers de la médaille: la bigorexie, une addiction à l’activité physique au même titre qu’une dépendance au jeu ou au shopping. Ce phénomène est même reconnu par l’Organisation mondiale de la santé. Quand on parle d’addiction, on évoque plutôt celle au tabac, à l’alcool, aux jeux, au sexe… mais la dépendance à l’exercice physique existe aussi et porte même un nom: la bigorexie. Lire cet Article

HAS : Contribution des associations de patients et d’usagers

Enfin des bonnes nouvelles:  Les patients disposent d’un savoir spécifique sur leur maladie. L’expérience sur le vécu de la maladie, les traitements existants, les parcours de soins, les besoins, enrichit l’évaluation des produits de santé. La HAS évalue l’efficacité et l’efficience des produits de santé pour leur accès ou maintien au remboursement par l’assurance maladie. Elle souhaite désormais pouvoir prendre en compte plus systématiquement le point de vue des patients dans ses évaluations d’accès ou de maintien au remboursement des médicaments et des dispositifs médicaux.

Lire cet Article

2014 - 2016 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement