Search by tag «dependances»

Entries found: 3

L’association JULIEN

25 avril 2014 Lieux de rétab, News
Association Julien

Association Julien

L’association JULIEN porte le prénom d’un fils, d’un frère, d’un ami qui est parti beaucoup trop tôt, à l’âge de 27 ans, le 13 septembre 2008, en succombant à une surdose. Sa famille a durant de longues années souffert d’isolement, de culpabilité, de souffrances, démunies d’une prise en charge. C’est pourquoi sa mère Micheline a décidé de créer une association pour faire partager son expérience et celles d’autres familles. A l’AFDER nous  soutenons complétement votre association et nous vous remercions pour votre magnifique travail  et votre dédication.

Lire cet Article

Arrêter de fumer grâce à une application, est-ce vraiment utile?

18 novembre 2013 News
afder.com

afder.com

Arrêter de fumer grâce à une application, c’est aujourd’hui possible. Mais est-ce vraiment utile et comment choisir celle qui nous convient ? Eléments de réponses et démonstrations en vidéo.

Fumer tue, fumer provoque le cancer… Les messages sanitaires délivrés par les campagnes de sensibilisation sur les effets nocifs du tabac sont en général bien connus et compris des fumeurs. Le plus compliqué, c’est le plus souvent de trouver la motivation. Vous savez, ce petit déclic qui va motiver l’arrêt et surtout qui fera que l’on ne craquera pas ! Lire cet Article

Les ressources gratuites de lutte aux dépendances méconnues

18 novembre 2013 News
afder.com

afder.com

Alors que près de 350 000 Québécois sont aux prises avec une dépendance à l’alcool, aux drogues ou au jeu, la majorité de leur proche ignore l’existence de services d’aide gratuits, révèle un récent sondage de l’Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ).

C’est pour souligner le début de la 26e Semaine de prévention de la toxicomanie que l’ACRDQ a décidé de mener ce sondage. Selon la directrice générale de l’association, Lise Massicotte, deux tiers des Québécois ignorent complètement l’existence d’un réseau d’établissements publics spécialisés en dépendance.

«Il est très important que la population soit au courant de nos services, car c’est prouvé que les proches vont contribuer au traitement de la personne souffrant d’une dépendance», explique-t-elle, en entrevue à Métro. Si les gens dans le besoin font rarement appel aux services, c’est parce qu’ils nient avoir un problème de dépendance, «l’intervention de l’entourage peut faire toute la différence», insiste Mme Massicotte. Lire cet Article

2014 - 2016 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement