Search by tag «#santé mentale»

Entries found: 3

Mère à mère : un projet pour alléger le stress des parents d’enfants autistes

7 décembre 2017 News

 Depuis maintenant plusieurs années, l’Afder explique et démontre que les souffrances des familles ont la même solution que ce soit pour l’addiction, les violences faites aux femmes et le spectre de l’autisme… l’accompagnement du pair aidant est indispensable pour un taux de réussite maximum.

Une nouvelle intervention dans laquelle les mères d’enfants atteints d’autisme mènent des ateliers de thérapie pour d’autres mères d’enfants autistes est très prometteuse pour réduire le stress et la dépression chez les aidants naturels. C’est du moins ce que constate une étude, publiée dans la revue Journal of Autism and Developmental Disorders (en anglais seulement) qui a aussi révélé que parmi les 29 mères qui ont terminé l’intervention, presque toutes ont rapporté des niveaux réduits de dépression, de stress et de sentiment d’isolement social. « Ce travail démontre comment les parents peuvent et devraient être des innovateurs et des leaders lorsqu’il s’agit de promouvoir la santé mentale et la santé physique des parents. » Lire cet Article

Addiction et santé mentale : le pouvoir aux usagers

La psychiatrie évolue, son vocabulaire en atteste. Le patient est désormais considéré comme un « usager » des services de santé mentale. Un brin consumériste, cette reconnaissance de l’usager est une petite victoire pour des associations militantes qui, les premières, ont utilisé ce terme. L’addiction est encore le parent pauvre de cette reconnaissance. L’AFDER avec ses 500 membres et son réseau Européen est trop rarement consulté.

Aussi lorsque la ministre de la Santé, Marisol Touraine, crée le Conseil national de la santé mentale et envoie au sociologue Alain Ehrenberg, son président, sa lettre de mission, elle désigne sous le nom « d’usagers » les personnes vivant avec des troubles psychiques. Et leur réserve une place dans cette nouvelle instance se revendiquant de la démocratie participative.

Lire cet Article

Une ligne téléphonique pour ceux qui souffrent d’un problème de dépendance?

Voilà un service essentiel pour améliorer le sort des gens les plus vulnérables et peut-être même sauver des vies. Et si cette ligne est trilingue et qu’elle est composée de « pairs-aidant » en rétablissement, chacun comprendra qu’il s’agit là d’une précieuse avancée dans le domaine des services destinés aux familles et aux dépendants. C’est pourquoi nous présentons la ligne d’écoute et d’orientation de l’AFDER qui s’appuie sur un large éventail d’expertises.
Lire cet Article

2014 - 2016 © AFDER - Association Française des Dépendants en Rétablissement